Peña taurine "Vivement 5 Heures" de Plaisance du Gers

   LES ARENES DE PLAISANCE

Arènes oblongue de plan course landaise
2200 Places - Tel 05 62 31 94 30

Histoire des arènes de Plaisance du Gers
Les premières arènes de Plaisance remontent à 1862. Jusqu’à cette date les courses de taureaux ou de vaches
landaises avaient lieu sur la place de la mairie. On construisit donc par décision du conseil municipal des arènes en bois sur la place appelée à l’époque place du foiral. Le chantier s’échelonne du 13 avril au 24 août 1864. 22 artisans participent aux travaux totalisant 430 journées pour un coût total de 4442,05 F. En 1921 les arènes sont remplacées  par de nouvelles toujours en bois. Celles-ci ne subsistent que 15 ans puisqu’en 1936 on construit sur le même emplacement les arènes actuelles en ciment.



Visitez les arènes de Plaisance du Gers

L’inauguration des premières arènes les 24 et 25 août 1862 donne lieu à de grandes festivités. Il y eu deux courses landaises, des attractions de clown, des jeux d’arènes, un feu d’artifice et… la venue d’un « aéronaute et de son ballon ». On parle aussi de barques ornées sur l’Arros. L’inauguration des arènes de 1921 dure 3 jours du 10 au 12 septembre. Toujours deux courses landaise et diverses divertissement dans les arènes, mais aussi salves d’artillerie (!), retraite au flambeau, embrasement du bassin de l’Arros, fête athlétique par l’USP et… concours de bébés.
Autrefois… Plaisance et son pays ; 1850 – 1950 ; Vie et coutumes.
Edité par l’amicale des anciens élèves du cours complémentaire de Plaisance
.


Les arènes actuelles ont été inaugurées en 1936. Mais deux autres placitas les avaient précédées au même emplacement, au bord de l’Arros (affluent de l’Adour). Le registre des délibérations du Conseil municipal fait état des "courses de taureaux et de vaches landaises" qui se donnaient d’abord sur la Place de l’Hôtel de Ville, lieu central et traditionnel, en France comme en Espagne, mais ces courses se donnaient en fait "de toute antiquité" dans la plupart des villes et des villages de Gascogne de quelques importance.
Les premières arènes de Plaisance ont été bâties entre avril et août 1862 (renseignements fournis par Mme C. Cugnini, de la Mairie de Plaisance). D’après les documents de l’époque, cette construction aurait nécessité « l’achat, l’abattage, le transport et le sciage de 50 chênes et de 27 peupliers, l’achat de 30 madriers de chêne, de planches et de fournitures diverses. Les divers charrois ont amené des dépenses supplémentaires : il a fallu fournir du pain, des noix, du fromage, du vin blanc et du rouge au roulier et à ses aides »... On sait par les mêmes sources de "22 artisans ou manœuvres charpentiers, menuisiers, scieurs, forgerons, rouliers, ont été employés tour à tour sur les chantiers, totalisant 430 journées de travail". Le total des frais de construction s’éleva à 4.442,05 francs, et pour l’inauguration des ces arènes on dressa un arc de triomphe. Une carte postale du début du siècle témoigne de ces arènes en bis, qui servirent durant 59 années, puis furent remplacées par de nouvelles arènes en 1921, également de bois, et toujours sur le même emplacement. Cette dernière placita ne subsista donc que quinze ans, jusqu’à l’édification des arènes nouvelles, en ciment celles-ci.
Extrait d'un article de M Darrieumerlou dans la Revue Toros

< Les arènes en bois en 1902 

Fêtes aux arènes au siècle dernier >






Carte postale ancienne




Un soir de spectacle devant les arènes





"Le Bosquet de Léontine"
Ne manquez pas la réplique "exacte" des arènes au mini golf de Plaisance :-)